II-1) - Prévision, classification de courbes, cartes de Kohonen et analyse dynamique

Catherine Aaron, SAMOS, Corinne Perraudin, SAMOS, Joseph Rynkiewicz, SAMOS.
samedi 2 janvier 2010

Rappel : Analyse des dynamiques individuelles. D’un point de vue descriptif nous avons modifié légèrement l’algorithme de base de construction de cartes de Kohonen pour l’adapter à l’observation et à la description des trajectoires individuelles, -soit de manière « brute » pour cause de faible effectif de données, dans le cadre d’un travail sur la convergence aux critères de Maastrich avec CorinnePerraudin et Joseph Rynkiewicz, -soit en préliminaire à la classification de courbes dans le cas de l’analyse des stratégies de gérants de fond.

Analyse des dynamiques individuelles

Nous avons poursuivi les travaux visant à adapter l’algorithme de Kohonen dans le cas de données temporelles et spatiales, dans la lignée des travaux effectuant une classification de courbes permettant d’étudier la convergence des pays européens selon les critères de Maastricht :

- 2003 Aaron C., Perraudin C., Rynkiewicz J, Curves Based Kohonen Map and Adaptative Classification : an Application to the Convergence of the European Countries, WSOM 2003 Proceedings, Kitakiushu, Japan, 2003.

Afin d’étudier plus particulièrement les dynamiques et trajectoires individuelles, on peut également modifier sensiblement l’algorithme de Kohonen en définissant une double notion de voisinage, spatial et temporel. Pour chaque année, une carte SOM est construite et les différentes cartes sont juxtaposées les unes sous les autres. Afin d’obtenir une continuité non seulement dans la dimension spatiale, mais également dans la dimension temporelle, on contraint l’algorithme à respecter les deux dimensions, spatiale (horizontalement) et temporelle (verticalement). La mise en œuvre d’une classification ascendante hiérarchique sur l’ensemble de la carte contrainte permet ensuite d’étudier si les super-classes se forment dans le temps ou alors, si pour une date donnée, le nombre de super-classes par année se réduit, indiquant alors un processus de convergence. Cette méthodologie a été appliquée à l’évolution des performances européennes en matière d’emploi entre 1992 et 2003 aux 25 pays de l’Union Européenne, ainsi qu’à plusieurs pays candidats. Les résultats permettent d’illustrer l’évolution des performances européennes en matière d’emploi (processus de convergence et d’amélioration des performances globales) ainsi que les trajectoires suivies par les pays. Ces travaux ont été utilisé dans d’autres applications économiques, comme l’analyse dynamique de la qualité de l’emploi en Europe (Davoine et Erhel, 2007, Document de travail CEE, No. 86).

Après les premiers résultats présentés à la conférence WSOM 03 au Japon, la méthode a été développée dans la communication suivante :

- 2005 Aaron C., Perraudin C. et Rynkiewicz J., Adaptation de l’algorithme SOM à l’analyse de données temporelles et spatiales : application à l’étude de l’évolution des performances en matière d’emploi, ASMDA 2005 Proceedings, Brest, France


Agenda

<<

2017

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Annonces

ESANN 2016 : European Symposium on Artificial Neural Networks, Computational Intelligence and Machine Learning


STATLEARN 2016


ICOR 2016